Le Conseil Présidentiel pour le Développement Stratégique de Russie a établi un plan de développement sur douze Projets Nationaux, au mois de mai 2018. Ces projets concernent douze domaines clef de l’économie du pays : l’économie digitale, l’écologie, la productivité et le soutien de l’emploi, la coopération internationale et les exportations, l’éducation, la culture, les petites et moyennes entreprises et le soutien à l’innovation, la santé, la démographie, le réseau routier, le logement et l’environnement urbain, la science.

L’objectif de ces grands projets est de « promouvoir des avancées décisives dans le développement scientifique et technique et socio-économique de la Russie, d’augmenter le niveau de vie et de créer un environnement favorable à la réalisation personnelle et à l’éclosion des talents de chaque citoyen ».

A titre d’exemple, dans le cadre de l’économie digitale, le gouvernement a fixé les objectifs suivants : la part des programmes d’origine russe dans les programmes achetés ou loués par l’administration devra atteindre 90% en 2024, elle sera de 70% pour les entreprises d’état. Dans l’agro-alimentaire, les exportations devront doubler d’ici 2024 pour atteindre 45 milliards de dollars. Des objectifs ambitieux ont aussi été fixés pour les exportations de biens hors des ressources naturelles et de l’énergie.

Le dernier budget fédéral russe prévoit le financement de ces projets nationaux à hauteur de 30,4 milliards de dollars en 2020, 34,1 milliards en 2021, 41,4 milliards en 2022, 38,6 milliards en 2023 et 35,1 milliards en 2024. Ce qui n’empêche pas la Russie de prévoir des budgets excédentaires pour toutes ces années.