La ville et la région de Moscou vont imposer, à partir de demain mercredi 15 avril, un laisser-passer électronique pour toute personne se déplaçant sur leur territoire en transport public ou privé. A partir de lundi, un portail internet a été ouvert, de même qu’un centre d’appels téléphoniques et un système de sms, qui permettent de s’inscrire et de recevoir le laisser-passer.

Il existe trois types de laisser-passer : le premier concerne les personnes qui doivent se déplacer pour leur travail, il est valable jusqu’au 30 avril et n’est pas limité dans le nombre de trajets. Le second concerne les personnes qui doivent se rendre dans un hôpital. Il est valable une seule journée mais il n’y a pas de limite au nombre de laisser-passer émis pour une même personne. Enfin le troisième concerne les trajets à caractère privé, vers une maison de campagne ou des magasins éloignés. Il n’en sera émis que deux par semaine et par personne.

La demande de laisser-passer a été rendue le plus simple possible et près d’un million huit cent mille de ces laisser-passer ont été émis le premier jour à Moscou. Mais les déclarations vont être contrôlées et des autorisations pourront être annulées à postériori en cas de fausse déclaration. Selon le responsable du portail internet de la ville, 90% des demandes concernaient des déplacements professionnels.

Les restrictions de circulation déjà en vigueur restent inchangées pour les personnes se déplaçant à pied.

Un total de 18.328 cas d’infection au covid19 a été enregistré en Russie à ce jour, en majorité à Moscou. 1.470 patients ont guéri et on déplore 148 morts dont la plupart souffraient d’autres pathologies (bronchite chronique, hypertension, problèmes cardiaques graves). Ils avaient entre 29 et 80 ans.