Après la Grande Bretagne, la Tanzanie, la Turquie et la Suisse, la Russie a repris les vols avec l’Egypte, les Emirats et les Maldives.

Vladimir Potanine, directeur général et actionnaire principal de Norilsk Nickel est de nouveau l’homme le plus riche de Russie, avec une fortune estimée, début août par Forbes à 24 milliards de dollars. En deuxième position, Suleiman Kerimov, dont la famille est propriétaire de la mine d’or Polyus avec 23,8 milliards puis Vladimir Lisin, président et actionnaire principal du groupe métallurgique NLMK, avec 22,6 milliards.

L’Allemagne diminue ses investissements en Russie. Selon le président de la Chambre de Commerce Germano-russe, Matthias Schepp, les investissements allemands en Russie ont baissé de 1,1 milliards de dollars entre mars et juin 2020.

A la suite des mesures restrictives concernant son activité aux Etats-Unis, Huawei augmente ses investissements en Russie. Le fondateur et président de la société, Ren Zhengfei a annoncé dans un discours à l’université de Shanghai l’intention de sa société de fermer ses centres de recherche aux USA et d’en développer de nouveaux en Russie.

La part du pétrole et du gaz dans le budget de la Russie continue de baisser. En 2019, elle était de 40%. Le porte-parole du président, Dimitri Peskov commentait le 2 septembre : « nous aimerions que la baisse soit plus rapide ».

La Russie propose son chasseur de cinquième génération à l’export. Selon le directeur de Rostec, Anatoly Serdyukov, le Sukhoï 57 ne sera toutefois livré à l’étranger qu’après que la commande de 76 appareils de l’armée de l’air russe ait été satisfaite. Ce chasseur qui peut détruire des cibles en l’air, à terre et en mer a une vitesse de croisière supersonique et dispose des tous derniers équipements électroniques.

Le représentant permanent des Etats-Unis auprès de l’OSCE a déclaré le 3 septembre qu’il faudrait « persuader Alexandre Lukashenko qu’il ne pouvait pas devenir président d’un pays dans ces circonstances ». James Gilmor s’est également dit très préoccupé par la perspective d’une intervention russe en Biélorussie.

La Biélorussie a transmis à la Russie un rapport d’interception entre Varsovie et Berlin supposé prouver que l’affaire Navalny a été « organisée ». Vendredi 4 septembre, le porte-parole du président russe, Dimitri Peskov a confirmé que ces informations avaient été transmises aux services russes. Il a toutefois refusé de commenter, n’ayant pas lu le rapport biélorusse. Sans surprise, l’Allemagne, de son côté, a démenti.

La Russie a entamé la phase trois de test de son vaccin « Sputnik V ». Dans ce cadre, le ministre de la Défense, Serguei Shoïgu (photo) a reçu sa première injection vendredi. Le test va porter sur 40.000 volontaires pendant six mois. Les cliniques agréées par le ministère de la Santé ont reçu les premières doses de vaccin vendredi.

Un peu plus de deux cent dix mille personnes sont toujours en observation dans les hôpitaux russes pour des cas de Covid-19. Le pays a effectué 37,8 million de tests (un peu plus du quart de la population). A la date d’hier, 1.011.887 cas ont été enregistrés qui ont occasionné 11.598 décès (chiffres de l’université Johns Hopkins), soit un taux de létalité de 1,15%. En date du 31 août dernier, la Russie avait guéri 81,4% des malades. Elle fait partie de la cinquantaine de pays qui utilise un protocole semblable à celui de l’IHU de Marseille (source : chronique mensuelle du Général (2s) Dominique Delawarde pour Breizh Info).

NB. : lorsque la source des informations n’est pas indiquée explicitement, il s’agit de l’agence TASS.