Vladimir Poutine a présidé, cette semaine, une réunion des experts russes du ministère de la Défense, des agences de sécurité et des entreprises militaires. Dans son discours inaugural il a insisté sur l’importance de maintenir l’ensemble des défenses nucléaires au plus haut niveau de préparation et d’efficacité. « Quoique la nature de la menace militaire ait changé, la triade nucléaire reste l’élément clef de la sécurité militaire de la Russie et, si on adopte une vue plus large, de la stabilité du monde ». Puis il a ajouté à propos de l’ensemble des armes de défense russes : « Pour la première fois de notre histoire, la Russie n’est pas dans la position du second qui cherche à combler son retard. C’est grâce à certains des systèmes de défense dont nous nous sommes dotés récemment et qui sont plusieurs années en avance sur ceux de nos concurrents ».

Le président russe a proposé cette semaine la candidature d’un vice-premier ministre et de cinq nouveaux ministres à la Douma, selon les nouvelles dispositions de la Constitution. Les députés ont confirmé les six candidats. L’ancien ministre de l’énergie, Alexandre Novak devient vice-premier ministre. Il cède sa place à Nikolaï Shulguinov. Alexandre Kozlov devient ministre des ressources naturelles. Il est remplacé à son poste de ministre du Développement de l’extrême Est par Alexeï Chekunkov. Irek Faizulin devient ministre de la Construction et Vitali Savelyev ministre des Transports. Selon Konstantin Ordov de l’université financière de Moscou, ces nominations visent à renforcer la discipline organisationnelle : « Le gouvernement ne manque pas de projets, mais il a des difficultés à suivre leur mise en œuvre ».

D’après la Chambre des Comptes, le marché du travail en Russie pourrait connaître une reprise dès la fin de l’année 2020. Pendant le troisième trimestre de cette année, le nombre de demandeurs d’emplois avait augmenté de deux millions de personnes, mais la situation s’était stabilisée à ce niveau. Si la tendance économique actuelle se maintient et que les mesures de confinement ne sont pas aggravées, le marché du travail devrait se reprendre en fin d’année.

Le carnet de commandes de la Russie dans le domaine du nucléaire civil est actuellement de l’ordre de 100 milliards de dollars. C’est ce qu’a déclaré cette semaine Alexandre Novak à la Douma où il réclamait l’approbation d’un plan de développement de ce secteur à l’horizon 2024.

Le magazine « Forbes Russia » a rendu public cette semaine son palmarès des entreprises étrangères en Russie. La première place est maintenant occupée par la Société Renault qui était seizième l’année dernière. Il faut dire que, cette année, le chiffre d’affaire de Renault tient compte des chiffres de l’entreprise AvtoVaz dont Renault détient 68% du capital. Renault avec un chiffre d’affaires de 4,75 milliards d’euros devance Phillip Morris, second avec un chiffre d’affaires de 1,9 milliards d’euros. Leroy Merlin est quatrième et Auchan qui occupait la tête du classement depuis 2016 est maintenant dixième. Danone est 23e, l’Oréal 42e et Sanofi 48e.

La pandémie a donné naissance, en Russie, à un nouveau type de consommateur. Selon diverses études comme celle du « Tinkov Corona Index » ou de « Univer Capital ». Selon Artem Tuzov, directeur exécutif d’Univer Capital, les consommateurs cherchent à épargner plus, ils recherchent les promotions et raisonnent plus leurs dépenses. Les achats d’impulsion tendent à disparaître. Ils se préoccupent plus des prix que de la mode et la tendance est au « do it yourself ».