• Le nombre de « télétravailleurs » a fortement augmenté en Russie. D’après le quotidien « Izvestia », 3,5 million d’employés travaillent à distance, soit 6,5% de la population laborieuse. D’après le président de la commission du travail de la Douma, cette tendance devrait se confirmer dans un avenir proche. Cependant, pour Alexander Shershukov, vice-président de la Fédération des Syndicats indépendants, un certain nombre de points restent à régler, si besoin, par la loi : beaucoup d’employeurs cherchent à diminuer les salaires de leurs employés travaillant à distance, de nombreux employeurs pensant qu’ils peuvent ainsi s’adresser à leurs employés à toute heure, sans respecter les horaires de travail. Enfin le problème de l’utilisation des matériels. Par exemple, l’employé travaillant chez lui doit-il le faire sur son ordinateur personnel ? »
  • La traditionnelle conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine aura lieu le 17 décembre prochain uniquement par vidéo conférence. Les accréditations de journalistes commenceront le 29 novembre à midi.
  • La nouvelle corvette de la Marine russe, « Aldar Tsydenzhapov » a réalisé avec succès son premier tir de missile de croisière. Le missile « Uran » a touché une cible à 40 kilomètres de distance, dans la « Baie de Pierre le Grand ». Cette corvette a été affectée à la flotte du Pacifique.
  • Selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, la proposition allemande de modernisation de la convention sur le contrôle des armes en Europe est incompatible avec les activités de l’OTAN qui violent le traité de non-prolifération des armes nucléaires. La Russie pense également que cette modernisation est nécessaire, mais le fait que Berlin prenne part à des missions de « partage des missions nucléaires » rend ces discussions impossibles. On ne peut pas participer à des missions qui envisagent d’inclure des pays « non nucléaires » dans l’utilisation d’armes nucléaires et demander en même temps une nouvelle négociation sur les armements conventionnels.