Après les campagnes de vaccinations ciblées (soignants, personnes âgées, militaires, etc.) la Russie commence lundi 18 janvier la vaccination de masse contre le Covid-19, sur l’ensemble de son territoire. Les deux premiers vaccins enregistrés en Russie seront utilisés dans un premier temps, en attendant d’y ajouter le troisième vaccin russe encore en cours d’enregistrement. Le fait que les vaccins russes ne doivent pas être conservés à des températures extrêmes facilitera, évidemment, l’opération.

Selon le professeur Albert Rizvanov, directeur du Centre Universitaire de Kazan, l’épidémie devrait connaître une pause au début de l’été, en Russie, mais il n’exclue pas que le Corona virus devienne saisonnier, comme les virus de la grippe. Les injections contre le SarS-CoV-2 (Covid-19) feraient alors partie du programme de vaccinations saisonnier.

Pour la première fois de son histoire, les réserves en or de la Banque Centrale de Russie ont dépassé le montant de ses réserves en dollars. Selon son rapport de fin juin, analysé par Bloomberg, les réserves en or de la BCR seraient constituées d’or pour 23%. Les réserves en dollar sont, elles, à 22%. Par comparaison, ces réserves en dollars constituaient 40% des réserves de la BCR en 2018. Seul l’euro constitue une part plus importante des réserves de la Russie. La part du yuan est maintenant à 12%.

Selon le ministère des finances russe, les cours du pétrole et du gaz sont tels que le budget du pays va recevoir, pour le mois de janvier, 73,5 milliards de roubles de plus que prévu, soit un peu moins d’un milliard de dollars.

Le ministère russe de la défense annonce que la Russie a développé un nouveau matériau ultra léger de protection pour personnels sur la base d’une nouvelle fibre polyéthylène. Ce matériau permet la fabrication d’armures de combat plus performantes et plus légères que ce qui existe pour le moment. Ce nouveau matériau va être utilisé dans la nouvelle version du système de combat « Ratnik » de l’infanterie.

La Russie a annoncé son retrait de l’accord « ciel ouvert », suite au retrait des Etats-Unis. Les pays de l’Otan ayant refusé de garantir qu’ils ne transmettraient pas aux Etats-Unis les informations qu’ils pourraient recueillir, la Russie ne pouvait que se retirer de l’accord. Questionné à ce propos par un journaliste américain, lors de sa dernière conférence de presse, le président russe avait répondu : « Voyons, vous êtes des gens intelligents, pourquoi persistez-vous à nous prendre pour des idiots »…

A la suite du blocage des comptes Twitter et Facebook de Donald Trump, l’application « Telegram » a enregistré un afflux de nouvelles inscriptions, 25 millions en 72 heures, selon la plateforme qui revendique maintenant plus de 500 millions d’abonnés. Selon le quotidien « Izvestia », la Russie va accélérer le développement de programmes informatiques nationaux et de nouveaux services internet. Les entreprises d’état devraient basculer progressivement vers ces programmes nationaux.

Moscou a vu, lundi 11 janvier, une rencontre entre Vladimir Poutine, le président d’Azerbaïdjan et le premier ministre arménien, Nikol Pashinyan. Les trois hommes se sont félicités de la signature d’accords commerciaux, mais, selon le quotidien « Kommersant », un certain nombre de sujets n’ont pas été mentionnés sur lesquels l’Azerbaïdjan et l’Arménie n’ont pas trouvé d’accord. Les Arméniens sont intéressés, en particulier, par le retour des prisonniers de guerre, mais Pashinyan n’a, semble-t-il, rien obtenu à ce propos, ce qui lui est reproché à Erevan. Il a été convenu de créer un groupe de travail sur le Nagorno Karabakh, autour des vices premiers ministres des trois pays. Ce groupe se réunira pour la première fois à la fin du mois de janvier pour dresser une liste de projets prioritaires.

La Russie cherche à se positionner sur le marché de l’Intelligence Artificielle. Le gouvernement a annoncé un ensemble de mesures financières et fiscales en faveur des entreprises de ce secteur et a confié un pan substantiel du développement de l’IA aux forces armées et à l’industrie de défense. L’Ifri vient de publier une étude intéressante sur le sujet que vous pouvez trouver en suivant ce lien.