– L’euro repasse la barre symbolique des 90 roubles déjà atteinte le 25 mars.

– Dans le cadre de la levée progressive des restrictions dues à la pandémie en Russie, Moody’s a corrigé sa note à court terme sur le système bancaire russe de « négatif » à « stable ». Moody’s prévoit une reprise de l’économie russe de 2,3% en 2021 et 2,1% en 2022 après une contraction de 3,1% en 2020.

– De son côté, la Banque Mondiale pronostique une reprise de 2,9% en 2021 et 3,2% en 2022.

– Jens Stoltenberg a déclaré récemment que la Russie refusait de participer aux travaux du conseil Russie-Otan. Précision de Serguei Lavrov : « On dit que nous refusons de travailler. C’est faux, nous avons même fait des propositions concrètes. Ce que nous refusons c’est de simplement nous asseoir pour écouter des leçons sur l’Ukraine ».

– Des chercheurs de l’Université Nationale de Science et Technologie de Moscou ont mis au point, en coopération avec LG Electronics, un nouvel alliage de magnésium qui permet de réduire d’un tiers le poids des systèmes de refroidissement des systèmes électroniques.

– La Russie a mis au point un vaccin anti-Covid vétérinaire qui permet de vacciner les animaux de compagnie. Ces derniers sont, en effet, susceptibles de développer une forme de la maladie et éventuellement de la transmettre à l’homme.

– L’Etat russe a lancé un vaste plan de soutien au tourisme interne et rembourse 20% des dépenses de vacances en n’importe quel point du territoire national (avec une limite de 20.000 roubles). La seule condition est de payer ces dépenses avec la carte « MIR », sur laquelle les remboursements seront effectués. Le plan a rencontré un grand succès.

– Les Etats-Unis semblent adoucir leur approche des relations avec la Russie après le début en fanfare que nous savons. Joseph Biden a invité Vladimir Poutine à participer à un forum virtuel sur le climat et l’ambassadeur des USA à Moscou a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de quitter son poste. Commentaire de Dmitri Peskov, le porte-parole du président russe : « les USA entrent dans une phase de rémission dans leur crise de russophobie ». Du côté du Ministère des Affaires Etrangères, on commente, selon le quotidien « Kommersant » : « Nous allons coopérer avec les Etats-Unis dans les domaines qui nous intéressent, stabilité stratégique, non-prolifération, Arctique, Afghanistan etc. Les USA se comportent de la sorte depuis longtemps avec tous les pays. Il est temps de faire la même chose ».

– L’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Anatoly Antonov devrait retourner à son poste dans un avenir proche. D’après le quotidien « Vedomosti » il n’a pas rencontré et ne rencontrera pas Vladimir Poutine. Pour l’expert questionné par le quotidien, Pavel Sharikov, de l’Académie des Sciences, cela signifie que le président russe ne veut pas d’escalade dans le conflit qui oppose les deux pays. Mais Sharikov ne voit pas pour autant une amélioration des relations dans un avenir proche.

– Selon le quotidien « Kommersant », la Russie aurait proposé une solution au blocage de la situation dans le cadre de l’accord nucléaire iranien. Washington veut une renégociation de certains points alors que Téhéran refuse toute précondition. Selon une source du quotidien au Ministère des Affaires Etrangères, l’idée reposerait sur le plan, déjà mis en avant par le Russie, de création d’un système de sécurité collectif dans la zone du Golfe Persique. Selon le vice-président de l’Association des Diplomates Russes, Andrey Baklanov, la partie américaine ne veut pas utiliser le plan russe comme base de discussion mais semble prête à en accepter certaines idées.